vous devez avoir de la patience, car il y a beaucoup de monde sur le web – 3 millions de nouveaux blogs sont lancés chaque mois – et il faut produire beaucoup de contenus gratuits de qualité très supérieure à la moyenne pour être progressivement identifié par Google afin que son moteur de recherche vous place dans les premières pages de résultats, sachant que seuls les 2 premiers résultats sont vraiment cliqués, le 3ème résultat n’étant déjà plus cliqué qu’une fois sur 5 ! Et il faut écrire régulièrement : avant mon accouchement j’étais référencée en première page sur le mot “modèle de business plan” (Top 3 sur 10 en moyenne), et après deux mois sans activité, j’étais reléguée hors du Top 100  ! Bon il y a eu pas mal de choses qui se sont passées dans la même période donc tout n’est pas lié à mon accouchement … mais plutôt à mon absence car il faut le dire j’ai vraiment pris le temps de revenir… 😉

Hello Mania. Un formation de 5 jours suffit pour apprendre les basiques de WordPress. Toutefois, ce sera l’expérience, la curiosité et l’implication qui feront de vous une meilleure professionnelle. Il ne faut pas lésiner à tester pour mieux comprendre, essayer des tutos etc… La curation de contenu et la veille seront indispensables pour augmenter vos connaissances. Mais en effet, c’est possible ! Vous êtes déjà dans la bureautique, cela implique que vous ne partez pas totalement de zéro. On a tous commencé un jour, c’est juste le chemin qui peut-être long mais vous y arriverez ! La preuve, je viens moi-même d’un milieu complètement opposé au Web. Avec l’expérience, je suis devenue experte WordPress mais ça m’a pris des années. Aujourd’hui, je forme des personnes comme vous et mon parcours me permet d’expliquer WordPress d’une autre manière afin que ce soit compréhensible au moindre néophyte. J’enseigne même WordPress à la Fac où les élèves parviennent à créer leur site en une vingtaine d’heures… Mon ebook WordPress va également dans ce sens, il explique pas à pas la méthode pour créer et gérer son site WordPress. Je vous souhaite le meilleur pour la suite !
Comme mentionnées précédemment, certaines personnes ne respectent pas le fait que, pour gagner de l’argent chez soi, il faut qu’elles soient fermées hermétiquement dans leur espace de travail. Si vous avez des amis qui vous téléphonent tous les quarts d’heure, demandez-leur de ne pas le faire entre 9 h et 17 h ou plus simplement, oubliez-les. Les amis qui ne comprennent pas l’enjeu doivent être lâchés. Essayez de vous entourer de personnes qui ont le même objectif que vous, ceux qui vous respectent et comprennent exactement ce qu’il faut faire pour gagner de l’argent à la maison.
Après avoir progressé de façon continue entre 2009 (15,8 millions) et 2013 (19,2 millions), sous l'effet de plusieurs mesures - et notamment la suppression de la «demi-part des veuves» -, le nombre de foyers imposables à l'IR est donc redescendu à un niveau proche de celui de 2010. Il va encore reculer cette année, sous l'effet du nouveau geste, de 2 milliards, prévu pour les ménages modestes et moyens. Cette mesure permettra à 1 million de foyers de sortir de l'impôt ou de rester non-imposables. Au total, 12 millions de ménages bénéficieront en trois ans d'une ristourne de 5 milliards d'euros. Cette année, un célibataire n'est désormais plus imposable qu'à partir d'un salaire net d'environ 1 340 euros par mois, et pour un couple avec deux enfants, il faut gagner plus de 3 420 euros par mois pour entrer dans l'impôt, précise Bercy.

Mais ce n’est pas une raison pour croire ces gens qui prétendent savoir comment gagner de l’argent facilement. Il existe des méthodes plus fiables et plus rentables. Il faut être patient, c’est tout. Accepter d’investir de l’argent ou du temps. L’argent ne vous tombera pas du ciel, acceptez-le et partez à la recherche d’une vraie méthode. Elles sont là. Bonne lecture !
Voilà, on allait forcément y arriver. Si vous avez déjà cherché comment gagner de l’argent extra, vous êtes forcément tombé sur des sites où l’on vous propose de devenir client mystère. Le principe est simple: au lieu de “tester” des produits, vous testez des services ou des magasins. L’attention que vous avez reçu, la disposition des articles dans un rayonnage, l’aide apportée, les solutions proposées à votre problème et la pertinence des conseils donnés. Tout compte.

Depuis 10 ans FW identifie les nouvelles tendances, découvre les innovations qui impactent de nombreux secteurs, Santé, transport, retail, agriculture, énergie, telecom... et les décode au quotidien Destiné aux Business Decision Makers, FW adresse une audience de plus d'un million de professionnels. Notre rédaction est composée de journalistes, correspondants internationaux, et d'experts, tous passionnés, qui délivrent une information documentée, originale au service de nos lecteurs. Via Linked In, FrenchWeb regroupe la plus importante communauté de professionnels, entrepreneurs, experts, investisseurs francophones du numérique.
Concrètement, être pauvre aujourd’hui, c’est manquer de quoi ? En France, 6 % des ménages ne peuvent maintenir leur logement à bonne température, 17 % ont un logement bruyant et 28 % ne peut pas se payer une semaine de vacances au moins une fois dans l’année (Insee, données 2012). Il faut aussi considérer les coûts du logement : avec 1 000 euros, on ne vit pas de la même façon à Paris qu’à Aurillac. On pourrait s’interroger aussi sur la pauvreté scolaire. Le système éducatif français reproduit en grande partie les inégalités entre les milieux sociaux. Contrairement au discours ambiant, le nombre de ceux qui sortent de l’école sans qualification se réduit nettement [1], mais les exigences de notre société en matière de qualifications s’accroissent.
La baisse du nombre de foyers imposés à l'impôt sur le revenu (IR) est spectaculaire depuis 2013. Seuls 17 millions de ménages se sont acquittés de l'IR en 2015, soit 600.000 de moins qu'en 2014 ; et 2,2 millions de moins qu'en 2013. Cela s'explique par les mesures de baisses d'impôts prises depuis la mi-2014. La suppression de la première tranche de l'IR et la réforme de la décote ont représenté l'an dernier un allégement de 3,2 milliards d'euros.
En France, il existe deux sites pour cela: Foule Factory (mais qui n’accepte plus les nouvelles inscriptions, victime de son succès) et Clickworker. Foule Factory annonce des gains possibles de 15 € par heure, mais j’ai un peu de mal à y croire 😉 Quant à Clickworker, ils proposent une app IPhone, pratique pour faire quelques tâches lorsque vous attendez dans la queue à la boulangerie.
×