Je m'appelle Eve Keita, j'ai 32 ans et je suis maman d'un petit garçon de 2 ans. J'ai découvert cette activité il y a un an maintenant. Je travaillais dans l'hôtellerie et je cherchais une solution qui me permettrait de m'occuper de mon fils, de profiter de lui tout en ayant une activité professionnelle épanouissante et rémunératrice. C'est une amie qui m'a parlé de cette activité et ça a été une vraie révélation.
Que va-t-il me rester pour vivre ? Cette question, la majorité des créateurs d'entreprise qui se lancent en solo se la pose. La plupart d'entre eux se trompent pourtant dans leur calcul. La principale erreur consistant à croire que le revenu disponible équivaut au chiffre d'affaires moins les charges. Malheureusement, la réalité est un peu plus complexe? 
Premièrement, il attise les discours qui relativisent l’importance du phénomène : « Le pauvre qui vit dans un HLM, qui a sa télé, son portable et les aides sociales est-il vraiment pauvre ? ». Un discours répandu chez les personnes âgées qui ont connu des périodes où les revenus étaient beaucoup moins élevés : le seuil de pauvreté en 2015 équivaut – une fois l’inflation déduite – au revenu médian des années 1970. Les pauvres d’aujourd’hui qui se situent au niveau du seuil disposent quasiment du niveau de vie des classes moyennes de cette époque.
-1,4% : c’est la diminution des loyers de marché mesurée sur les huit premiers mois de l’année, en glissement annuel. « Après un début d’année morose, le rythme de la hausse des loyers s’accélère normalement avec l’arrivée du printemps et les mois d’été confirment la tendance. Mais cette année, la baisse des loyers de marché s’est amplifiée avec le printemps et aucun signe d’inflexion de cette tendance récessive ne s’est constaté durant l’été », explique Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université Paris Ouest, pour Clameur.
Si l'on examine de plus près la population bénéficiant du revenu d'intégration (tableau 4f), on constate qu'en 2017 les bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale sont majoritairement des femmes (51,7 %). Deux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale sur cinq (38,5 %) sont des personnes isolées et un plus d'un quart (28,4 %) ont au moins un enfant à charge. Les femmes (42,2 %) ont plus souvent que les hommes (13,7 %) une charge de famille. 87,3 % des femmes avec charge d'enfant(s) sont en situation de monoparentalité. Le nombre de bénéficiaires du revenu d'intégration de 18 à 24 ans s'élève à 33,7 % de la population touchant le revenu d’intégration. A titre indicatif : les jeunes de 18 à 24 ans représentent 10,3 % de la population Belge. Parmi ces jeunes bénéficiaires se trouvent un nombre important d'étudiants. En 2017, les étudiants bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale représente 14,3 % de l'ensemble des bénéficiaires. Les bénéficiaires du revenu d'intégration sont principalement de nationalité belge en 2017 (69,1 %), les 30,9 % d'étrangers se répartissant en 7,6 % d'Européens et 23,3 % de non Européens.
Avec un peu de volonté et une bonne routine, vous apprendrez rapidement à éviter d'être distrait par la télévision ou votre prochaine lessive et vous devriez même en faire plus lorsque vous travaillez à distance. C'est parce que vous pouvez contrôler votre vie professionnelle et vous n'avez pas à vous inquiéter des collègues de travail qui s'arrêtent pour "poser une question rapide", de socialiser obligatoirement lorsque vous prenez un café ou d'offenser quelqu'un en fermant la porte de votre bureau. Lorsque vous êtes à distance et que vous avez besoin de vous concentrer, vous pouvez simplement changer votre statut dans le chat de groupe en "ne pas déranger".
Rudy Viard est consultant en marketing sur Internet depuis plus de 10 ans. Webmarketing Conseil vous accompagne pour augmenter votre trafic, vos leads et vos revenus sur Internet. En savoir plus sur Rudy Viard - Consultant. Retrouvez-moi sur Google+ et Twitter ou contactez-moi par email pour utilisant le formulaire contact. Pour être accompagné, réservez votre entretien de découverte avec moi.
Savez-vous que chaque achat que vous faites sur la toile peut vous permettre d'avoir de l'argent ? En fait, une partie de vos achats est remboursée grâce à un partenariat établi entre le e-commerçant chez qui vous achetez et le site internet de cashback (l'intermédiaire par lequel vous vous rendez sur la boutique en ligne). Pour simplifier la procédure, la plupart des sites de cashback proposent l'installation d'une "barre de shopping" sous forme d'extension pour les navigateurs. La somme récupérée sur chaque achat est très variable : entre 3 % et 50 % du montant de la commande selon la boutique concernée et le type de produits achetés.
Le métier de coiffeur à domicile est le même que celui d’un coiffeur en salon : il assure l’ensemble des soins d’hygiène et d’esthétisme de la chevelure des hommes et des femmes qu’il reçoit chez lui, avec des soins courants comme le shampoing et le traitement du cuir chevelu, auxquels s’ajoutent des actes plus créatifs comme la coupe ou la teinture des cheveux. Il conseille ses clients dans le choix d’un traitement capillaire et d’un style de coiffure et les réalise. Outre un œil exercé et un sens artistique certain, un bon coiffeur à domicile doit avoir un contact facile, être patient et calme.

Il s’agit de l’élément le plus important, car cela pourrait vous éviter de gaspiller de l’argent et beaucoup de temps. Lancer une entreprise en ligne, qui finit par avoir du succès ne peut être que bénéfique comparé aux soit-disantes astuces des livres que vous trouverez sur internet, ceci vous permettra également de passer plus de temps avec votre famille, et pourquoi pas remplir de manière conséquente votre compte en banque.


Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis
Tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent y compris de gagner de l’argent en devenant pet sitter. Parmi ces moyens, il y a le pet-sitting qui consiste à garder les animaux de compagnie en l’absence de leur mettre. Vous pouvez décider de garder ces animaux de compagnie chez vous si vous avez de l’espace ou de passer vous occuper d’eux chez le maître.

Démarrez votre propre moteur de recherche — Google vous offre une excellente API pour créer votre propre moteur de recherche personnalisé. Construisez-en un autour d’un certain sujet, offrez un meilleur design ou donnez des récompenses aléatoires. Vous gagnez de l’argent à chaque fois que les gens recherchent à partir de votre site et cliquent sur des annonces.


Attention cependant: dans ce métier, il existe de nombreuses arnaques. Ventes pyramidales, kits de démarrage que vous devez payer une fortune, incitation importante au recrutement… Mon conseil? Ne rejoignez que les sociétés qui ne vous obligent pas à acheter les produits avant d’essayer de les vendre. Sinon, le risque de vente pyramidale est bien trop élevé.
×