Les prix du pétrole resteront bas pendant une période prolongée, ce qui profitera nettement aux pays importateurs nets tout en continuant de pénaliser les pays exportateurs nets. Même si le Brent arrête de chuter, le problème tiendra à la durée du contre-choc pétrolier, remettant en cause le modèle économique des pays dont les finances publiques et les décisions monétaires reposent essentiellement sur le prix du baril. C’est le cas des pays du Golfe ainsi que d’importants pays d’Amérique Latine et d’Afrique.
Ne vous méprenez pas, cette approche peut être très rentable. Des centaines de commerçants gagnent de l’argent de cette manière, en profitant des personnes désespérées. Mais ce n’est pas une manière morale de se faire de l’argent… En construisant une entreprise appropriée et en allant jusqu’au bout, vous vous donnez les meilleures chances de réussir. C’est la seule façon d’obtenir un revenu stable et d’acquérir le mode de vie dont vous rêvez.
La page devra apporter des informations sur les avantages que l’on a en rejoignant votre liste. Trouvez une façon pour que votre page résoude un problème, promette de répondre à une question importante ou attirer l’attention du lecteur d’une autre façon. Mettez rapidement en valeur comment ajouter son nom à la liste d’emailing les aidera d’une certaine façon. Faites en sorte que la page soit aussi attractive et professionnelle que possible. Une page qui ressemble à du spam ne va pas convertir des visiteurs en des abonnés. Vous voudrez aussi vous assurer que la page est optimisée pour les moteurs de recherches, de sorte que les gens la trouve facilement quand ils surfent sur le web.
J’ai invité Benoît du blog Je maîtrise mon argent pour parler d’un sujet pas très drôle… et qui nous a tous touché un jour. Il s'agit du découvert autorisé. Benoît s’y connaît en gestion de budget, je lui laisse donc la place. C’est à toi Benoît. La peur, la honte, c’est ce qu’on ressentait, il y a quelques dizaines d’années, quand notre banquier abordait le sujet. Même si c’était un découvert autorisé, pour tout un chacun, il était hors de question d’en arriver là. On faisait tout pour en sortir rapidement, et le mois suivant, ce n’était plus qu’un mauvais souvenir.  De nos jours, on a l’impression...
×