L’étape la plus importante est d’enregistrer sa trajectoire en précisant s’il est droit ou si vous faites des détours. Vous mentionnerez également si vous êtes ponctuelle ou non. La plateforme de mise en relation se chargera de faire le calcul du trajet pour pouvoir fixer un tarif. Mais vous pouvez adapter ces prix en fonction de vos objectifs. Pour un début, il est conseillé d’adopter un prix bas pour attirer les particuliers.
Pratiquement tout le monde possède un compte. Tout le monde envoie et reçoit régulièrement des mails dans ces comptes. Sachiez que vous avez la possibilité d’être rémunéré pour ce que vous faites d’habitude, à savoir recevoir et lire des mails. Le principe est simple, commencez déjà par vous inscrire sur un site de mails rémunérés. Après l’inscription, le site vous envoie des mails de publicité, vous aurez juste à ouvrir chaque mail que vous recevrez, cliquez sur le lien qui y est indiqué et visitez le site sur lequel atterrit le lien. En retour, vous gagnerez une petite somme d’argent.
Ce chiffre recouvre entre autres celui de la répartition des emplois en temps partiel : 6% des hommes contre 30% des femmes. En 2015, 1,2 million de femmes salariées sont en situation de temps partiel subi, contre 471 000 hommes. Pour des temps complets, les femmes sont rémunérées 16,3 % de moins, et à poste et expérience équivalents, elles touchent 12,8 % de moins. Plus on monte dans la hiérarchie, plus les écarts se creusent : une femme cadre touche un quart de moins qu'un homme à poste équivalent. Encore largement défavorisées dans le monde professionnel, les femmes occupent plus souvent des emplois de mauvaise qualité à temps partiel, souvent subi, avec de moindres responsabilités.
Une des choses frappantes qu’il proposait était le « Get Altitude », un de ses programmes, qui parlait de laisser place à la gratuité. Ce qu’il voulait dire par là, c’est que vous devriez donner une quantité de choses... gratuitement. Vous devriez donner tellement de choses gratuitement, que les gens commencent à se demander à quel point vos produits sont bons.
Comme l’on vient de voir il est tout à fait possible de gagner de l’argent en ligne tout en évitant les arnaques. Les sites sélectionnés sont réputés pour leur sérieux et payent réellement. Attention néanmoins aux seuils de paiement, il vaut mieux privilégier les seuils de paiement bas pour encaisser rapidement les sommes. Comme l’on dit les petits ruisseaux font les grandes rivières: Les petites sommes accumulées rapidement d’un clic vont se cumuler et vous verrez que à la fin du mois la somme sera déjà plus encourageante. N’hésitez pas à en tester plusieurs et à faire des retours dans les commentaires ci-dessous, cela peut être un bon moyen de faire partager les bons plans aux autres. Avez-vous d’autres sites du même genre que vous avez déjà testé?
Fuir les arnaques : Il est primordial de fuir les arnaques qui vous promettent une rentabilité hors norme et qui vous promettent de vous rendre riche très rapidement. Comme arnaques, je pense bien évidemment aux options binaires, aux MLM et autres plans qui vous voleront votre argent. Des articles sont publiés sur GagnArgent afin de vous mettre en garde contre ces arnaques et à vous apprendre comment les repérer.
Si vous aimez faire du tricot, de la poterie ou des t-shirts personnalisés, pourquoi ne pas en profiter pour allier l’utile à l’agréable. Sur le Web, de nombreux sites aident à vendre ses créations au monde entier. Qu’il s’agisse de vos peintures, des écharpes que vous avez tricotées ou bien de bijoux que vous avez confectionnés vous-même, il n’y a aucune limite.
Le tableau 4d donne un aperçu du nombre mensuel moyen de bénéficiaires du droit à l'intégration sociale pour la période 2003-2017. Le nombre de bénéficiaires a fortement augmenté depuis 2004. De 2004 à 2008 la croissance du nombre mensuel moyen de bénéficiaires du DIS se situe entre 1,7 % et 3,5 %. L'augmentation la plus marquée se situe pendant la crise économique et financière de 2008 (+ 9,1 % en 2009). On observe une diminution de 0,9 % en 2011 suivie d'une légère stabilisation en 2012. Depuis 2013 le nombre de bénéficiaires du DIS est à nouveau à la hausse : le nombre de bénéficiaires a crû de 3,4 % en 2013 et de 3,9 % en 2014. En 2015, le nombre de bénéficiaires du droit à l'intégration sociale a explosé avec un taux de croissance moyen de 12,8 %. C'est le taux de croissance le plus élevé jamais obervé. En moyenne, 127.999 bénéficiaires ont été aidés chaque mois contre 113.441 en 2014. Le nombre moyen de bénéficiaires du DIS a continué de croître en 2016 avec en moyenne 140.477 bénéficiaires par mois ou 9,7 % de plus qu'au cours de l'année précédente. En 2017, la tendance à la hausse continue avec un taux de 10,1 % ou 154.728 ménages en moyenne par mois. (Source : SPP Intégration sociale, Bulletin statistique, n° 21, juillet 2018).
Vous n’avez absolument aucun stock et c’est le fournisseur qui se charge de la livraison. Vous n’effectuez qu’un rôle d’intermédiaire, grâce à la boutique en ligne que vous aurez montée. Vous n’avez donc pas à gérer les livraison, les retours clients, et surtout vous n’avez pas à acheter plein de stock (sans savoir si vous parviendrez à le vendre), puisque celui-ci est du côté du fournisseur qui enverra le produit à la demande.
×