Premièrement, il attise les discours qui relativisent l’importance du phénomène : « Le pauvre qui vit dans un HLM, qui a sa télé, son portable et les aides sociales est-il vraiment pauvre ? ». Un discours répandu chez les personnes âgées qui ont connu des périodes où les revenus étaient beaucoup moins élevés : le seuil de pauvreté en 2015 équivaut – une fois l’inflation déduite – au revenu médian des années 1970. Les pauvres d’aujourd’hui qui se situent au niveau du seuil disposent quasiment du niveau de vie des classes moyennes de cette époque.
Vous constaterez bien sûr une différence sur votre compte bancaire lorsque vous n'aurez pas à payer les frais de déplacement. Mais vous trouverez aussi des économies dans d'autres domaines. Vous n'aurez plus besoin de vous forcer à porter un costume et des chaussures cirées si ce n'est pas votre style - plus d'armoires séparées pour le travail et pour le reste de votre vie ! Vous pouvez également économiser sur les frais de nourriture puisque vous pourrez facilement préparer votre propre déjeuner et votre café si vous travaillez à la maison.

Alors que les autres tâches ménagères se pratiquent nécessairement au domicile des clients, le repassage peut se faire de chez soi : les clients viennent déposer et récupérer le linge, la personne s’occupant de le repasser. Elle repasse ainsi les vêtements qui lui sont apportés en respectant les consignes inscrites sur l’étiquette et les plie, de manière à ce que son propriétaire n’ait plus qu’à les ranger dans ses armoires et commodes. Des travaux de couture peuvent s’ajouter aux prestations, en fonction de l’accord passé avec l’employeur, si les vêtements sont abîmés.


Vous aimez les animaux? Sachez qu’il est possible garder ou de promener un animal de compagnie à l’occasion, et de se faire payer pour ça. Le site Pawshake vous permet de devenir gardien d’animaux. Il suffit de mettre en ligne votre profil avec une photo et le prix que vous proposez pour que les personnes à la recherche d’un gardien puissent vous repérer.
Si l'on examine de plus près la population bénéficiant du revenu d'intégration (tableau 4f), on constate qu'en 2017 les bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale sont majoritairement des femmes (51,7 %). Deux bénéficiaires du revenu d'intégration sociale sur cinq (38,5 %) sont des personnes isolées et un plus d'un quart (28,4 %) ont au moins un enfant à charge. Les femmes (42,2 %) ont plus souvent que les hommes (13,7 %) une charge de famille. 87,3 % des femmes avec charge d'enfant(s) sont en situation de monoparentalité. Le nombre de bénéficiaires du revenu d'intégration de 18 à 24 ans s'élève à 33,7 % de la population touchant le revenu d’intégration. A titre indicatif : les jeunes de 18 à 24 ans représentent 10,3 % de la population Belge. Parmi ces jeunes bénéficiaires se trouvent un nombre important d'étudiants. En 2017, les étudiants bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale représente 14,3 % de l'ensemble des bénéficiaires. Les bénéficiaires du revenu d'intégration sont principalement de nationalité belge en 2017 (69,1 %), les 30,9 % d'étrangers se répartissant en 7,6 % d'Européens et 23,3 % de non Européens.
Être payé simplement pour continuer à se déplacer en voiture, sans rien changer à son quotidien, voilà ce que propose Sougourbeh. Cette formule inédite pour arrondir ses fins de mois grâce à sa voiture, propose aux particuliers de mettre de la publicité sur leurs voitures contre rémunération mensuelle, allant de 1.000 DH fixe à 1.500 DH avec bonus. Cet espace publicitaire est vendu à des annonceurs partenaires, sur une base de géolocalisation. Le chauffeur, lui, ne change rien à sa routine habituelle. Pal mal, non?
Mais si vous êtes ici, je suppose que ce n’est pas pour travailler en télécentre, ou bénéficier de la “faveur” d’une journée par semaine de travail à domicile ! C’est pour travailler principalement à domicile, non ? C’est pourquoi, si vous préférez être salarié, vous allez devoir choisir entre : bénéficier d’un aménagement de travail comme salarié avec quelques demi-journées chez vous, et vous lancer dans l’entrepreneuriat pour travailler complètement à domicile.
La page devra apporter des informations sur les avantages que l’on a en rejoignant votre liste. Trouvez une façon pour que votre page résoude un problème, promette de répondre à une question importante ou attirer l’attention du lecteur d’une autre façon. Mettez rapidement en valeur comment ajouter son nom à la liste d’emailing les aidera d’une certaine façon. Faites en sorte que la page soit aussi attractive et professionnelle que possible. Une page qui ressemble à du spam ne va pas convertir des visiteurs en des abonnés. Vous voudrez aussi vous assurer que la page est optimisée pour les moteurs de recherches, de sorte que les gens la trouve facilement quand ils surfent sur le web.

Tous ces chiffres sur Deezer me laissent perplexe, en particulier vis-à-vis du système de la création d’entreprise en France. On parle de « pépite », on parle de croissance et de l’international, on compare avec Spotify, etc. C’est bien joli, mais si c’est une « pépite » (qui plus est, sur un marché où le nombre d’acteurs est ridiculement faible et dont on sait maintenant que « c’est l’avenir »), ont-ils des investisseurs aux poches suffisamment profondes ?


Les touristes se promènent avec des caméras autour du cou et des portefeuilles pleins de monnaie locale dans leurs poches. Je le fais dans toutes les villes que je visite, j’ai toujours un appareil photo sur moi et de l’argent à dépenser. Il y a toutes sortes de choses à voir dans toutes les villes, de l’histoire à l’architecture, des monuments aux musées, des boutiques aux restaurants !

Le blog génère des revenus grâce à la publicité, qui se fait par différents biais (placement de liens, articles sponsorisés, affiliation ou encore adsense), une fois que le blog a une certaine renommée. Il faut donc un certain temps avant d’espérer gagner de l’argent, et obtenir 1000 € par mois est chose très rare qui demande un travail acharné. Blogueur est un travail à domicile qui correspond plus à l’obtention d’un revenu complémentaire, de l’ordre que quelques dizaines d’euros par mois. Vendre des produits via son blog génère cependant une importante source de revenus supplémentaires.
Non mais Nico, j’ai rien à enseigner… On a tous quelquechose à enseigner, à partager avec d’autres, ça peut être un savoir ou une aptitude. Vraiment. Et y a forcément quelqu’un pas loin qui a besoin d’apprendre cela. Vous ne me croyez pas? Allez voir sur ce long article où je vous explique comment donner des cours particuliers, je vous promets que vous aurez envie de vous inscrire après ça (en plus, je vous ai fait une petite vidéo pour vous montrer ce qu’est Superprof).
×